Top of page
Bottom of page

Magog & Lac Memphrémagog - Une région magnifique à découvrir!

Le fameux Pont Supporté par des Piliers

L'embouchure du lac Memphrémagog (1838)

L’embouchure du lac Memphrémagog (1838)

Le fameux pont supporté par des piliers à l’embouchure du lac Memphrémagog (maintenant rendu Magog) à rendu cette communauté célèbre et a été illustré fidèlement par un tableau publié en 1860 par Currier & Yves de New York. Ce tableau représente facilement plusieurs sites et nous utiliserons nos talents d’éditeur pour vous les montrez.

Premièrement, notons que l’auteur a utiliser son privilège d’artiste pour rapprocher des points de repère, tel que des monuments ou des batîsses, qui aurait été trop loin pour etre vu sur le tableau. À la gauche, on peut voir une église qui est incontestablement la première place de prière à Magog (1831), autrefois appelé « Union Church ». Cette église est encore à Magog sur la rue Merry Sud. En bas, à gauche,, on voit des rochers dans la rivière avec un courant rapide, là ou les il y avait, jadis, des pièges à poisson installé par les indiens qui y vivait. D’autres anciennes photos montrent ces pièges.

La maison à la droite est probablement celle de Ralph Merry (vers 1821) qui, en réalite, aurait du être un peu plus en haut sur la colline, là ou elle y est toujours et est considéré comme la plus ancienne maison à Magog. C’est maintenant la résidence de Mr. et Mme. Gart Fields.

Au-dessus, on peut y voir une île, directement à l’embouchure de la rivière de Magog et qui appartient aujourd’hui à Claude Charest dont le fils est Jean Charest, premier ministre du Québec de 2003 à 2012 et qui a passé une grande partie de son enfance dans cette communauté. On peut y voir une section surélevé à la droite de l’île, sans aucun doute c’est le parc à « Merry’s Point ». Ce qui aide à prouver, qu’autrefois, il y avais un amas considérable de terre et de roches à cette place qui dépassait. La plupart disparaîtra et sera utilisé pour construire des routes. Et, nous pouvons aussi déduire qu’il y avait aussi une opération de concassage de pierres à cet endroit. On peut voir un cheval et une chariole sur la route qui deviendra, plus tard, un chemin de fer.

Ce pont était connu car des reproductions était accroché sur les murs des maisons des deux côtés de l’Atlantique. Il a été peint par William Henry Bartlett à peu près en 1838. Pourtant, on sait que c’était un pont médiocre parce que Henry Tayler, un voyageur qui vendait des livres, a passé par ce chemin, quelques années après Bartlett et a écrit, « C’est le plus misérable pont que je n’ai jamais vu. Pas même une rampe sur un des côtés ». Ce pont est proche des rues Merry sud et Hatley.

William Henry Bartlett est né à Londre en Angleterre en 1809. Durant sa carrière, Bartlett a fait plusieurs expéditions en Amérique du Nord. À la fin des années 1830, il voyage à travers le Canada dessinant des villes, des villages et des paysages pour ce qui est maintenant les provinces du bas et du haut du Canada, ainsi que le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. C’était à cette époque qu’il visita les Cantons de l’Est. Ultimement, la peinture de Bartlett sera illustré comme une gravure sur acier dans le « Canadian Scenery », publié à Londres en 1842 par Bartlett et N. H. Willis.

Vingt de ses tableaux seront des reproductions de Magog, du lac Memphrémagog, d’Orford, de Sherbrooke, de Stanstead, du lac Massawippi, de Bolton et de Georgeville. Malgré que ses tableaux soit romancés dans leurs représensations de cette frontière sauvage et brute à l’époque, ils sont quand même une contribution majeur à l’histoire illustré du Canada. Ils sont aussi dans les premières représensations des Cantons de l’Est. William Henry Bartlett est mort à board d’un bateau français alors qu’il revenait d’un voyage de l’Orient dans la mer Méditerranée en 1854.

Aussi, les point de vues de Bartlett seront utilisés dans son oeuvre posthume « History of the United States of North America » et qui a été continué par B. B. Woodward et publié à peu près en 1856.


Add a comment

You must be logged in to post a comment.